Sidonie-Gabrielle Colette est née le 28 janvier 1873
à Saint-Sauveur en Puisaye

Colette n'est pas son prénom, mais le nom de son père, le capitaine Colette.

Sa mère, Adèle-Eugénie-Sidonie Landoy, dit Sido, restera sa conscience campagnarde et lui donnera le goût de la liberté. Sidoa épousé en secondes noces Jules-Joseph Colette avec qui elle vivra en Bourgogne.

Menant une vie de bohême à Paris, Colette rencontre Henri Gauthier Villars, dit Willy, qu'elle l'épouse le 15 mai 1893, à 20 ans. Willy se lance dans la littérature en faisant travailler une troupe de nègres( comme Debussy ou Fauré pour des chroniques musicales) et va demander à sa femme de lui écrire un livre de souvenirs d'enfance, du genre "Le petit Chose" d'Alphonse Daudet qui connaît à l'époque un vif succès. C'est ainsi qu'en 1900," Claudine à l'école" paraît sous la signature de Willy, celui-ci prétendant avoir reçu le manuscrit d'une inconnue, créant ainsi la légende da la fameuse Claudine. Devant le succès, Willy pousse sa femme à écrire 3 suites ("Claudine à Paris" 1901," Claudine en ménage" 1902, "Claudine s'en va" 1903) assorties d'un volume intitulé "Minne" (1904) et des "Égarements de Minne" (1905). En 1906, Colette se sépare de Willy et divorce en 1910.

Sido meurt en octobre 1912. Deux mois après, le 19 décembre 1912, Colette, écrivain et journaliste reconnu, épouse Henry de Jouvenel, codirecteur au journal "Le matin". Le 3 Juillet 1913, de cet amour, naît une petite fille, dite Bel-Gazou. A la fin de la guerre, elle devient la directrice littéraire de "Le Matin".. Elle continue d'écrire tout en soignant des malades réfugiés dans le lycée Janson de Sailly. "Chéri" paraît en 1920 pour devenir l'année suivante une pièce à succès. Henry de Jouvenel commence une carrière politique le conduisant de sénateur en Corrèze en 1921 vers la Société des Nations. Il prône le désarmement européen avec Briand. 1923, Colette se sépare d'Henry et signe pour la 1ère fois de son nom le blé en herbe.

En 1925, Colette rencontre Maurice Goudeket.

Celui-ci achète, en 1929, "La Gerbière" louée par Colette depuis 3 ans.
Cette propriété devra être revendue en 1931.


Au centre d'une des façades, elles étaient deux, coudées, un œil-de-boeuf inattendu, agréable, regardait le pré entre deux marronniers gros et gras à fleurs rouges ".

Colette - "En pays connu"


En 1935 Colette épouse Maurice Goudeket qui devient son 3ème époux.

Elle poursuit son oeuvre littéraire et entre à l'Académie royale de Belgique en 1935.


Un dimanche soir de juin 1939, Colette et Maurice Goudeket, revenant des Mesnuls où ils avaient passé la journée chez des amis, voient à Méré cette maison, nantie d'un grand jardin, avec un mur recouvert sur 60 mètres par une glycine. La propriété est à vendre. Maurice est chargé d'aller voir le propriétaire et d'accepter son prix.
"Le Parc" est achetée sur le champ. La glycine et la proximité des amis des Mesnuls le rendait irrésistible.


En 1941, son mari, en tant que juif, est arrêté par les allemands. Colette arrive à le faire libérer; "Le Parc" est revendue. Dès 1943, elle souffre de l'arthrose qui finit par l'immobiliser. Sa notoriété ne cesse de croître après la guerre.

Elle est élue à l'unanimité à l'Académie Goncourt.

Ses "Œuvres complètes" paraissent en 1948, certaines sont mises en scène, d'autres portées à l'écran.
Audrey Hepburn donne vie à Gigi et triomphe aux États-Unis.

En 1953, Colette devient grand officier de la légion d'honneur.

En 1954 : des obsèques nationales lui sont données dans la cour d'honneur du Palais-Royal.