La stèle François Quesnay à Méré
Le monument fut inauguré le 23 Août 1896 en présence, entre autres de M.Quesnay de Beaurepaire, arrière petit fils de F.Quesnay

M.Quesnay de Beaurepaire, Procureur Général,
requit contre Dreyfus lors de son procès.
L'installation de la stèle se fit à la pointe du cimetière de l'époque, près de la maison où vécut la mère de François Quesnay et qui fut peut être la maison natale de celui-ci.
Ce monument, réalisé par Monsieur Etienne Leroux, comprend un buste surmontant un socle Louis XV, en pierre de Vernon. Sur la face avant, sous une inscription, les attributs résumant toute la vie de François Quesnay :
- Un soc de charrue né de la charrue,élevé au milieu des agriculteurs, Quesnay garda, tout au long de sa vie, l'agriculture au centre de ses pensées.
- Plus haut, une table anatomique, avec sujet : La chirurgie, objet de ses premières études, lui permit d'être appelé jusque dans l'entourage de Louis XV.
- Les armes de Quesnay: trois pensées.
- Un écritoire et deux plumes, pour l'auteur de divers ouvrages,
- Le Tableau Économique, sous la forme d'un livre ouvert, appliqué sur une palme, soulignant l'éminence du personnage, partant de la base du socle et allant jusqu'à l'inscription, en haut du monument.


En 1942, tous les monuments en métaux non ferreux de France furent saisis pour alimenter les usines d'armement allemandes. Le buste de François Quesnay disparut à cette occasion sans qu'il en soit fait un moulage, et le socle resta vide.

En 1951 la municipalité de Méré demanda au Musée royal de Bruxelles une copie du buste de Quesnay, par Vasset, qui s'y trouvait. Cette copie, installée le 14 juillet 1952, n'était pas du tout adaptée au socle et constituait avec celui-ci un ensemble peu esthétique.

A l'occasion de la célébration nationale du tricentenaire de la naissance de François Quesnay, l'Association "Les Amis de François Quesnay" se préoccupa de redonner à cette stèle son harmonie d'origine. Après avoir lancé, en 1952, une souscription publique, elle passa commande d'un buste, en 1993, à Jean Houitte sculpteur versaillais.

La stèle reconstituée fut déplacée en haut de la place, un emplacement la mettant plus en valeur.


Le jour de l'inauguration, le 4 juin 1994, de g. à d. :
- Jacqueline Hecht, Directeur de recherche à l'I.N.E.D.,
Biographe de François Quesnay
.
- Jean Houitte,sculpteur, auteur du nouveau buste.
- Wassili Léontieff, Prix Nobel d'économie.
- Guy Denormandie, Conseiller général.
- Arnaud de Vitry, Maire de Méré.



Jean Houitte,
près d'un moulage du buste.