L'AMEUBLEMENT

La pièce la plus importante de cette église est un MORTUOLOGE (terme peu usité de ce qui est communément appelé : OBITUAIRE) qui récapitule les fondations (donations ou legs entre vifs ou par testament) au profit de la paroisse, aux dates de décès des Bienfaiteurs, pour y associer les intentions de messe du jour.
Au XVIIème siècle la chapelle, construite au XVème siècle dans le coin nord-est de l'église, fut transformée en sacristie et le meuble du mortuologe ( un chapier + un retable) y fut installé en 1631. Le document des intentions des messes fut réactualisé en 1736.


Transcription du cartouche , au bas du Mortuologe
:
" Mortuologe de l'église de Saint-Denis-de-Méré contenant les fondations anciennes et nouvelles qui doivent être acquittées en la dite église. Fait sur l'ancien ,fait en mille six cent trente et un, reformé en plusieurs endroits, pour acquitter les fondations aux jours de décès des Bienfaiteurs, et augmenté des fondations nouvelles, conformément aux livres déposés dans le trésor de l'église. Fait au mois de juin mille sept cent trente six....".


Les boiseries du Choeur, le maître-autel ainsi que les stalles
et les fondx baptismaux
(restaurés en 2010) sont du XVIIIème ,tout comme le pavement.


La chaire à prêcher est du XIXème siècle
; elle a l'originalité d'être montée sur un pied en fer forgé.


Autrefois, face à la chaire se trouvait le banc des marguilliers dont il ne reste ici que le dossier. Les marguilliers avaient devant eux une table dans les tiroirs de laquelle étaient conservés les livres de compte de la Paroisse.
(les marguilliers étaient les membre du conseil de fabrique ; ils assuraient la tenue des compte de la Paroisse).


Le confessionnal
, du XVIIIème siècle,
est classé.

L'ambon, de la même époque, restauré en 2010, est inscrit au registre des monuments historiques